Connaissez-vous l’art floral ikebana… adapté aux parfums ?

Au contraire de la forme décorative des arrangements floraux dans les pays occidentaux, l’arrangement floral japonais crée une harmonie de construction linéaire, de rythme et de couleurs.

Alors que les Occidentaux tentent d’accentuer la quantité et les couleurs des fleurs, portant leur attention essentiellement sur la beauté de la fleur, les Japonais accentuent l’aspect linéaire. Ils ont développé un art qui valorise aussi bien le vase, les tiges, les feuilles et les branches que la fleur elle-même. La structure complète de l’arrangement floral japonais est axée sur trois points principaux symbolisant le ciel, la terre et l’humanité à travers les trois piliers, asymétrie, espace et profondeur.

Certains parfumeurs s’inspirent de cet art pour d’autres sillages. Il s’agit de “ faire dialoguer les notes côte à côte comme une manière ludique de créer des zones d’ombre avec la peau. Comme dans l’art floral nippon, l’ikebana, l’ombre est tout aussi importante que le bouquet “, note Clara Molloy.

John et Clara Molloy, ont fondé en 2017 la Maison Floraïku inspirée de la culture nippone,. Elle compte 24 parfums associés à trois familles (Epices et thés secrets, Fleurs énigmatiques, Encens interdit).

Leur offre parmi d’autres : ajouter des effluves pour sublimer les autres… Un geste pas si simple. D’où l’importance d’être conseillé. “Plus l’écriture est claire, la formule courte, mieux c’est. Les parfums de niche sont parfaits pour cela” précise Clara.

Une autre manière d’inventer son sillage comme l’explique cet article du Temps : https://www.letemps.ch/lifestyle/bal-fragrances

https://www.floraiku.com/fr/