Le Musée des Arts Décoratifs met à l’honneur l’œuvre audacieuse et inspirante d’Elsa Schiaparelli, créatrice italienne.

Son inspiration s’est nourrie d’une relation privilégiée avec les artistes du milieu de l’avant garde parisienne des années 1920 et 1930.  Dans le prolongement du podcast que nous lui avons consacré, voici de quoi mieux connaitre le personnage.

https://www.youtube.com/watch?v=CH-Fk4o6IaE

Bonne visite !

Shocking! Les mondes surréalistes d’Elsa Schiaparelli, réunit 520 œuvres dont 272 costumes et accessoires de mode, mis en regard de peintures, sculptures, bijoux, flacons de parfum, céramiques, affiches, et photographies signées des plus grands noms de l’époque, de Man Ray à Salvador Dalí, de Jean Cocteau à Meret Oppenheim ou encore d’Elsa Triolet.

Flacon parfum ElsaLa mode une respiration naturelle de l’avant-garde, un terrain de jeux où réinventer autant la femme que la féminité, l’allure autant que l’esprit, en une œuvre qui reste d’une actualité saisissante. Elle incarne une vision d’un Paris éclatant et vibrant, curieux de tout, s’amusant de chaque nouveauté.

C’est cette incroyable liberté de création que l’exposition souhaite offrir aux visiteurs, liberté de surprendre, liberté de dialoguer, liberté d’être soi-même, à travers modèles, dessins et bijoux dont nombre d’entre eux, des milliers pour les dessins en particulier, ont été donnés en 1973 par Elsa Schiaparelli à l’Union française des Arts du costume, dont le Musée des Arts Décoratifs conserve les fonds. Comme un dernier geste moderne, celui de préserver son héritage artistique pour le transmettre et permettre ainsi que l’histoire continue, intemporelle, celui d’avoir vécu son art comme le lieu fécond des croisements les plus inattendus et les plus fertiles.

 

Près de 20 ans après la rétrospective qui lui a été consacrée en 2004, le musée a souhaité revisiter son oeuvre afin de faire redécouvrir au public sa fantaisie novatrice !

Photo : Leonor Fini et Fernand Guéry-Colas – Flacon de parfum Shocking 1937 Cristal et verre © Archives Schiaparelli © Adagp, Paris, 2022

A partir du 6 juillet. Musée des Arts Décoratifs – 107 rue de Rivoli, 75001 Paris