Bonum vinum laetificat cor hominis :  ” Le bon vin réjouit le cœur de l’homme”

Parler d’un vin… d’un flaconune source d’inspiration infinie

Qu’est ce que le plaisir de la dégustati
on sans émotion ?

En qualité de dégustatrice oenotouristique, il me plait de considérer le vin comme passeur de vibrations : une palette
infinie d’émotions suscitées par les arômes, pouvant nous replonger dans nos souvenirs heureux, sans oublier la part
importante des échanges à l’humain.


Avec le vin, nos sens sont en éveil. Nos sens sont intrinsèquement liés. Ce que nous entendons, voyons et ressentons à un effet énorme sur ce que nous goûtons et dégustons.


Raconter une histoire, l’histoire de la main de l’homme, de la vigne, du terroir et de la terre …
Voilà comment j’imagine une dégustation.

Pour cela il me plait de sortir des sentiers battus, explorer de nouvelles sensations : la perception du plaisir à travers
les cinq sens et le langage verbal :


APPROCHE VISUELLE : une palette infinie de couleurs, teintes, éclat, limpidité, brillance, parler de santé également
pour définir la robe d’un vin : nestce pas romantique ?!


APPROCHE OLFACTIVE : découverte des premières impressions des senteurs ; la complexité et l’harmonie d’un vin résultent du mélange de ses arômes et s’appelle le bouquet (très imagé) ne diton pas » un vin aromatique » ?

Capture d’une première approche des familles darômes ,que l’on peut , dans un premier temps , classifier : floral, fruité, minéraux, végétaux, sousbois, animal etc..

APPROCHE GUSTATIVE : c’est l‘ensemble des caractères et des arômes perçus par la bouche et que l’on peut subdiviser en attaque, milieu de bouche, et finale.

Peutêtre même ressentir un coté charnu qui se dit d’un vin donnant un sentiment de densité et de plénitude en bouche


APPROCHE AUDITIVE : Entendre une bouteille débouchée augmente de 15 % les notes de dégustation

Sachant que le « crac » de la capsule est moins aguichant que le « pop » du bouchon). 
Ce doux bruit dun flacon que l’on dé bouchonne, l’exaltation que suscite le bruit du liquide versé dans un verre, sonne
comme une invitation au voyage qu’il procure.


Enfin : LE TOUCHER EN BOUCHE : Le contact avec le vin est saisissant. … une sensation tactile alliant

texture, l’impression qu’il laisse au palais : acidité, amertume, sucrosité, croquant , longueur en bouche et sa
persistance , courte, moyenne , longue

Le vin tapissetil le palais ? lenveloppetil ? quelles sont les évocations qu’ils suscite ?


Tous ces paramètres quil me plait à partager à transmettre afin de déguster le vin autrement


Car déguster un vin nest pas boire du vin !


Passionnément Vôtre


Esméralda de Bokay

Site : 
http://www.myepicure.fr
Instagram : esmeraldadebokay