Quand le Pays de Grasse “monte” à Paris, cela donne une conférence olfactive passionnante donnée par Michel Roudnitska parfumeur esthète et philosophe accompagné d’Oliver Maure d’Accords et Parfums.

Il voulait être chanteur d’Opéra, il sera Parfumeur ! Le Bel Canto d’Edmond Roudnitska a marqué l’histoire de la parfumerie moderne, notamment par sa collaboration étroite avec Christian Dior. Son premier parfum fut Femme de Rochas, puis vient la série des Dior : Diorama, Eau Fraîche, Diorissimo, Eau Sauvage, Diorella, et enfin, L’Eau d’Hermès.

Le Parfum de Thérèse a été édité après sa mort, en 2003. Il est également l’auteur de plusieurs livres sur le parfum, et fonde avec son épouse Thérèse, le laboratoire de création “Art et Parfum”.

Olivier Maure, qui a eu la chance de grandir et d’épanouir cet art auprès de Edmond Roudnitska, nous parle de cet artiste olfactif.

À la fois fidèle à celui qui lui donna sa chance, et conscient que le flambeau repris doit continuer de brûler et briller de ses feux les plus délicats, il préside aujourd’hui à la destinée de la société Art et Parfums. Rencontre.

Ici, trois mots clés – Créativité – Confiance – Confidences résument ce qui règne dans ce refuge artistique et boisé qui surplombe Grasse. Sorte de villa Médicis de la Parfumerie, elle voit passer plus de 40 parfumeurs-créateurs qui se retrouvent, se croisent, s’inspirent, s’encouragent, se stimulent.

Mais surtout, ils peuvent compter sur ce centre de production qui abrite matières premières et ingrédients pour voir leur formule prendre vie. Grâce à l’hôte des lieux, Olivier Maure et sa structure Accords & Parfums qu’il met à leur service depuis 15 ans. Bienveillant, à l’écoute, professionnel et exigeant, tout en générosité et passion, il s’est donné pour “mission de permettre aux parfumeurs-créateurs de créer en toute tranquillité, libérés des contraintes matérielles, administratives et juridiques. Ici, nous travaillons dans la confiance, explique Olivier. Nous voyons passer des formules qui donneront peut être un jour un grand parfum mais nous les gardons secrètes, liés par un contrat de confidentialité entre nous”. Il a une priorité : privilégier la création. En souvenir et hommage au maître des lieux Edmond Roudnitska, qui disait : “Un parfum qui dure est porteur du sens de l’avenir !”

Désormais “gardien du temple” et du domaine de 10 hectares conçu par le créateur de Diorissimo en 1956, Olivier veille au repaire des créateurs et à ses 1000 matières premières comme à un trésor à la disposition des créateurs d’aujourd’hui. “Nous parlons le même langage, c’est important. Nous leur donnons accès à toutes nos matières premières et à tous les moyens informatiques lisibles du monde entier ;  la partie réglementaire est mise à jour régulièrement ; un robot suisse ultra-sophistiqué nous permet de transformer leur formule en un temps restreint et concentré”. Facilitateur de parfumeur, Olivier aime à parler de ses créateurs comme des “artistes qui ont besoin de temps pour créer et donc méritent d’être déchargés des contingences pratiques, techniques et administratives “.

Résultat de recherche d'images pour "olivier maure art et parfum"

Car le temps est au cœur du domaine et de la démarche collective, si nécessaire à la création d’un parfum. Tous les parfumeurs d’Accords & Parfums s’accordent avec Olivier pour revendiquer  “cette nécessité de prendre du recul, d’essayer, retenter, laisser murir, retenter” ; cette démarche est garante de la réussite d’un parfum. Et quand c’est le cas, les parfumeurs peuvent s’appuyer sur l’autre service proposée via Au Service du Parfum “qui prend en charge la partie commerciale”. De plus,  “nous renforçons notre un partenariat avec les producteurs afin d’offrir des variétés de qualité”.

Autant d’actions qui permettent aux parfumeurs de créer sereinement. “A l’ère de l’immédiateté et de la pression commerciale, notre structure se met au service des créateurs en leur donnant le moyen de prendre tout le temps nécessaire pour créer, inventer de nouvelles notes, comme il se doit pour tout artiste. En cela, créer un parfum c’est créer une œuvre d’art. Nous devons le défendre comme étant une œuvre de l’esprit, conclut Olivier. chel