Voulez-vous vivre une expérience olfactive originale ? 

« A la recherche des mots et des odeurs » est le titre de cet atelier* conçu par une passionnée, Carole Calvez. Stimuler l’imaginaire, exprimer ses émotions, faire découvrir le langage du parfum, se plonger dans la littérature… sont ses propositions.

Experte des mots et des odeurs, Carole a travaillé pendant plus de dix ans avec les plus grands parfumeurs et les marques, pour qui elle met en scène les nouvelles fragrances et retranscrit en mots et en images l’univers olfactif.

D’ailleurs, pour découvrir le langage des parfums, quoi de mieux que la littérature ? Par la poésie, les romans, le théâtre, Carole propose de revisiter des œuvres connues et moins connues d’auteurs qui ont croisé sa vie et dont l’odorat est source d’inspiration : Baudelaire, Flaubert, Maupassant,  Balzac, Zola, Proust, Colette, George Sand, la Comtesse de Ségur ou encore Jean Giono, Italo Calvino, Jacques Reda, Loran Gaspar… quelques noms parmi d’autres dont les textes évoquent odeurs, parfums, sensations et émotions.

Parmi ses muses, ces morceaux choisis :

« À la première haleine de la forêt, mon cœur gonfle. Un ancien moi-même se dresse, tressaille d’une triste allégresse, pointe les oreilles, avec des narines ouvertes pour boire le parfum.
Le vent se meurt sous les allées couvertes, où l’air se balance à peine, lourd, musqué… Une vague molle de parfum guide les pas vers là fraise sauvage, ronde comme une perle, qui mûrit ici en secret, noircit, tremble et tombe, dissoute lentement en suave pourriture framboisée dont l’arôme enivre, mêlé à celui d’un chèvrefeuille verdâtre, poissé de miel, à celui d’une ronde de champignons blancs… Ils sont nés de cette nuit et soulèvent de leurs têtes le tapis craquants de feuilles et de brindilles… Ils sont d’un blanc fragile et mat de gant neuf, emperlés, moites comme un nez d’agneau ils embaument la truffe fraîche et la tubéreuse…“. Colette, Les Vrilles de la vigne

« Je ne savais rien d’elle mais j’avais le sentiment de tout savoir à travers ce parfum, et j’aurais souhaité un monde sans nom dans lequel ce seul parfum aurait suffi pour lui donner un nom et pour tous les mots qu’elle aurait pu me dire ». Italo Calvino, Le nom, le nez

En alliant sa passion des odeurs à celle de la littérature et de l’art vivant, Carole crée aussi des expériences multi sensorielles poétiques à travers des activités culturelles et pédagogiques, des événements, des spectacles, des installations, des expositions, des créations olfactives. A découvrir prochainement ses dernières créations.

Portrait @ François Guichard

Renseignement par mail : sabelle@dunmotalautre.com