Dossier OLFACTION & EMOTIONS. Rencontre olfactive

Patty Canac est spécialisée en aromachologie et huiles essentielles.  Elle a créé la méthode Olfarom® : à l’aromachologie, elle apporte son expérience d’olfactothérapeute et de nez en parfumerie. C’est une symbiose de l’art de la parfumerie, avec son élégance olfactive, et de l’approche thérapeutique des odeurs et huiles essentielles. Rencontre.

Patty Canac

« Mettre du vivant dans le flacon au service de l’homme », est-ce votre mission ?

Oui, en quelque sorte. Cela me va bien car depuis le début de mon approche avec l’odorat, je me suis dirigée vers le sens profond du mot « sentir » et « ressentir ».

Que mettez-vous derrière ces deux verbes ?

Sentir, c’est ce que l’on fait dans notre inconscient. Dès le matin, vous vous réveillez et déjà votre odorat est en place, plus ou moins consciemment. Très souvent quand je demande autour de moi « combien d’odeurs avez-vous senties depuis ce matin ?», c’est avec surprise qu’on me répond 1 ou 2 ou 3 odeurs. Parce que les personnes amalgament odeurs et parfums. Il y a donc une absence, un vide entre toutes les informations olfactives qu’elles auraient captées.

Dès le lever, beaucoup de produits que l’on utilise vont dégager des odeurs. Inconsciemment, ces odeurs vont titiller notre mémoire. Elles vont nous donner des informations. Tout cela fait que, lorsque nous perdons notre odorat, comme ce fut le cas pour beaucoup avec la crise du Covid, nous nous rendons compte de l’importance de notre nez.

Ressentir est un acte plus conscient alors ?

Oui, ressentir c’est lorsque vous êtes conscient que votre odorat va pouvoir rééquilibrer les zones émotionnelles. Lorsque l’on respire des odeurs, plus particulièrement des odeurs naturelles, cela va pouvoir rééquilibrer l’aspect psycho-émotionnel.

Muguet Patty Canac

Cela permet d’alimenter son répertoire olfactif …

En effet. Le répertoire olfactif s’étoffe dès lors qu’on respire une odeur et que nous allons la ranger dans notre mémoire avec des étiquettes. Elles vont nous permettre de les classer et leur donner une échelle d’intensité. Quand on a un souvenir olfactif, on est capable de le mettre en scène. On est dans le ressenti, dans une scène comme si nous la revivions.

Pourquoi l’odorat est-il si important ?

Avant de naitre, l’odorat est déjà en place. Dès le premier respire, l’être humain va emmagasiner des odeurs… jusqu’au dernier respire. Si l’odorat est au centre de notre visage, c’est qu’il est extrêmement important. C’est le sens qui nous relie à l’invisible et à notre intuition. Les termes « je ne le sens pas » ou « je le sens bien » l’illustrent. Pourquoi mon nez me dit ça ? L’odorat nous donne un avertissement. C’est donc lié à l’instinct.

Travaillant avec un regard de thérapeute, je sais que l’odorat est malmené, en particulier en cas de maladie, comme ce fut le cas lors de la crise du Covid. L’odorat ce n’est pas que le beau, c’est un ensemble d’éléments liés au bien-être physique et psychique.

Vous dites que le « monde de l’odeur est le monde de l’intérieur ». Peut-on dire la même chose du monde des parfums ?

Tout à fait. Le parfum est un chemin qui peut vous conduire également dans cette sphère émotionnelle puisque le cerveau est composé de ce système limbique qui capte parfums ou odeurs.

Le parfum est aussi la béquille de mon odorat. Imaginez que vous êtes triste à cause du temps qu’il fait. Mais dans votre placard, vous avez un parfum qui sent le sable chaud, la mangue, vous allez pouvoir vous gorger de ces odeurs pour voyager. C’est une béquille. Cela peut aussi agir sur le comportement ou le caractère (exemple de la réunion d’affaire et besoin de charisme). C’est en quelque sorte un habit, un tuteur.

Jardin Patty Canac

Vous puisez votre inspiration dans la Nature qui vous est chère…

Je me suis intéressée très tôt aux valeurs qui émanent de la botanique. J’ai un lien très cher avec le règne végétal.  Ma grand-mère habitait dans un joli jardin et c’est là que j’ai appris à glaner des odeurs et des senteurs. Je me sentais moins solitaire aussi : la nature est comme un amie pour moi, une confidente.

Aujourd’hui, j’ai envie d’aller vers elle et de proposer des parfums déconventionnés. Je vais vers des terroirs qui ont du sens et qui vont nous permettre de nous nourrir différemment. C’est dans ces chemins là que je vais lier le respect de la naturalité et le bien-être de l’âme pour le quotidien. De l’âme plus que du corps, car les deux sont liés. J’ai envie de revenir à l’époque où le produit naturel nous aidait et nous apportait du bien être.

C’est ce que vous avez effectué en créant des parfums pour la marque 100Bon

J’ai en effet signé une gamme pour la marque 100Bon sur le thème de l’émotion olfactive. J’ai créé 7 produits qui permettent de rééquilibrer les sphères émotionnelles. Ils proposent 7 bienfaits, qui vont du matin au soir et qui correspondent à certaines dynamiques et certains moments de la journée.

Quel est votre rêve de parfumeur ?

Si j’avais une baguette magique, mon souhait serait d’avoir avec soi une bibliothèque olfactive. Je rangerais là des odeurs qui m’accompagnent dans mon quotidien. Dans ce lieu, je placerais également le végétal – basilic, romarin, laurier – qui accompagnent la dynamique de l’esprit. L’avoir physiquement, c’est se relier à lui et être en contact avec ces odeurs. Il faut lier végétal, effluve et humain…

Comment voyez-vous l’avenir de l’olfaction ?

Si la crise du Covid nous a permis de nous « voir » réellement et de nous dire : « y a-t-il un autre moyen de vivre en communauté ?», les odeurs vont nous aider à éviter la solitude. Les odeurs sont des peintures olfactives qui vont permettre d’être reliés avec l’univers que l’on veut créer.

A lire : “Le Guide des Emotions olfactives grâce à l’aromachologie”

Le sens olfactif permet d’élargir de façon inouïe nos sensations et notre perception du monde. Le végétal, dans sa concentration extrême, aide l’Homme à conserver son bien-être.

Avec cet ouvrage, vous embarquerez dans l’univers fascinant des huiles essentielles lorsqu’elles sont respirées avec conscience. Percez les secrets de l’odorat et de ses liens avec les émotions. Apprenez à choisir une huile essentielle de qualité. 
Apprenez à savoir les mettre en synergie. Développez votre sens olfactif. Etablissez le lien entre une huile essentielle et les préparations des parfumeurs. Et pour trouver facilement : des encadrés pour repérer les notions-clefs ; des fiches pratiques ; un index des huiles essentielles classé par volatilité pour faciliter les recettes olfactives ; un index des huiles essentielles classé par bien-être recherché.

Le Guide des Emotions Olfactives

Découvrez les autres interviews du dossier Olfaction & Emotions ici.