La voix, ce trait proprement humain qui nous distingue foncièrement de la machine, doit à ce titre, être valorisée, entraînée, cultivée après des décennies pendant lesquelles la dimension visuelle prévalait dans tous les aspects de nos vies. Certes, la voix n’avait pas disparu ; mais elle était passée au second plan dès lors que chacun pouvait écrire et, ce faisant, communiquer dans le silence d’un cliquetis de clavier. L’audio semble investi d’un nouveau pouvoir, fort à la fois de la dimension humaine et sensible de la voix mais aussi de son format technologique, qui la répercute et l’amplifie tout autour de nous. C’est cet alliage si particulier qui redessine d’ores et déjà l’ère digitale; une ère digitale qui, paradoxalement s’éloigne de ses origines – les doigts, le toucher, l’écran tactile – pour tirer de formidables opportunités de la voix“. (Le pouvoir de la voix de Mathieu Gallet)

L’audio narratif dans l’univers du parfum, fait face à trois défis :

  • parler de l’invisible, de l’évanescent, de l‘impalpable en trouvant les bons mots.
  • raconter des histoires de passion-nez, de créateurs, d‘artistes pour lesquels les mots peuvent parfois manquer.
  • trouver le bon ton, caler sa voix, ajuster la sonorité pour refléter le caractère intimiste, humain et personnel de l’entrevue… écoutée.

L‘interview en podcast est en effet le format idéal pour répondre à ces trois défis. “Incarné”, le parfum se retrouve le sujet de la conversation, héros d’une narration inspirée par des souvenirs, des plantes et des rêves. Car le podcast fait rêver : la voix s’impose à l’imaginaire et aucun visuel ne vient troubler le message. L’émotion est portée par les intonations, les sourires, les silences aussi. Le tête à tête se déroule naturellement et se partage généreusement.

Les questions sont élaborées de manière à permettre à l’autre de se confier, de partager ses pensées, ses convictions, ses doutes, ses réflexions. Elles sont prévues mais peuvent aussi être improvisées, se greffant à la réponse précédente, en quête d’une précision. L’interview est le format de LA relation, de l’écoute active, du respect mutuel ; portée par la curiosité, la soif de découvrir et de connaitre, elle est aussi une formidable occasion de créer un lien invisible avec l’audience. Les questions appellent des réponses qui touchent des auditeurs. Le trio est créé et au-delà des ondes, les voix du parfum diffusent fragrances et belles senteurs en mots justes et spontanés.

Permettre aux parfumeurs de donner de la voix à leurs compositions c’est rendre hommage à leur talent et leur savoir-faire ; c’est aussi lever le voile sur des pratiques de création encore méconnues, secrètes, renvoyant à l’image de l’alchimiste et ses formules dans son atelier.

Aller à la rencontre de ceux et celles qui créent notre part de rêve et de luxe – le parfum – par la voix pour nous faire rêver est comme ouvrir les portes d’un vaste musée vivant qui dévoile peu à peu ses trésors : origines, histoire, anecdotes, inventions, succès, innovations, exposition, lancements, personnalités, etc. Chaque facette du parfum mérite d’être racontée en mettant le parfum… à portée de voix !

Donnez de la voix à vos parfums : optez pour le podcast !