Souvenez-vous, je vous avais posé la question en plein confinement.
Voici le florilège parfumé de vos réponses. Merci !

Question, histoire de souffler un peu dans ce contexte… Peut-être futile, elle interroge cependant sur notre relation aux odeurs. Celles de notre intérieur, de nos proches, de notre parfum préféré, de notre peau. Et surtout sur le rôle de l’olfaction pour nous qui, bien que confinés, avons encore l’odorat et pas de masque à porter. Pensons à ceux pour qui le masque est indispensable pour travailler : soignants, caissières, livreurs, éboueurs etc. Merci à eux ! Et à ceux qui ont perdu l’odorat et le goût, même de manière temporaire. Donc : pourquoi se parfumer quand on est confiné ?

Pour se sentir bien (se) faire plaisir s’évader ressentir des émotions ralentir le temps activer son odorat un rituel un geste automatique

AUTRE ? Et pour vous ? Est-ce inutile ? Nécessaire ? Accessoire, indispensable ? Pourquoi ? Quelle senteur ou quel parfum vous font du bien pour tenir jusquà 11 mai (au moins…)

Caroline : S’immiscer dans un parfum, c’est entrer à la fois dans l’intimité des matières qui le constituent, et le sacré du nez qui l’a cheminé. Ainsi , comme des uniques privilégiés, nous parcourons les partitions de l’inconscient, qui nous amène la résilience de nos voyages mnésiques enfouis. De ces émotions sensorielles émane le rêve olfactif qui nous hisse hors de nos limites spatiales et temporelles. Alors se déploient de merveilleux sublimes tout le long des ailes de nos vibratos.

Stéphanie : C’est indispensable

Katell : Les parfums sont là pour apporter plaisir et bien être avant tout et nous en avons encore plus besoin en cette période. Chaque petit plaisir est important. Petit plus avec les parfums naturels (notamment ceux que je crée), qui agissent naturellement sur vos émotions grâce aux vertus naturelles des huiles essentielles, ils peuvent favoriser l’apaisement, le réconfort, l’harmonie. Les choisir donc bien sûr en fonction de nos goûts et du plaisir ressenti mais aussi, petit plus, par rapport à leur action sur nous. Alors, faites vous plaisir, parfumez vous, sentez…et… ressentez 🌸 et Prenez bien soin de vous.

Caroline : Une évidence !!!

Valérie-Anne : Pour tenir jusqu’au 11 mai mon eau de parfum préférée est Rose de Paul Smith. Celle-ci m’évoque une très belle journée, pleine d’amour partagée avec mes proches, mes amis : un moment inoubliable celui de mon mariage.

Hind : Lorsqu’on est confiné, le parfum est un merveilleux outil d’évasion.. sans bouger de chez soi! L’olfaction a le pouvoir de nous faire voyager dans des souvenirs lointains, des expériences, des lieux, on peut même retrouver un amour perdu grâce au souvenir olfactif! En outre, l’ancrage olfactif est un outil bien-être puissant! Pour m’accompagner durant ces jours de confinement je spray plusieurs fois par jour autour de moi VITALITE de Valeur Absolue Parfums, les huiles essentielles de Bergamote et Mandarine qui le composent ont un effet lumineux et vivifiant immédiat! Bon courage à tous! Et prenons soin de nous!

Isabelle : Plus on sent mieux on sent et mieux on se sent

Marion : Je valide un rituel premièrement pour se sentir bien, ressentir des émotions, s’évader… Essentiel à ma vie, sans parfum je me sens nue !

Nicolas : Le parfum est une source d’émotion, un plaisir. Pour certains e-diner, « Habit rouge » m’aide et me donne des ailes. Gardons ces odeurs intactes dans nos mémoires et redécouvrons les avec une nature qui, chaque jour, devient plus verte et plus belle.

Souad : Indispensable ! Une des clés du bien-être

Horia : Pour réveiller ses papilles olfactives, rien de tel qu’un bon petit coup de “parfum”.Une manière de se rafraîchir et d’éveiller tous nos sens en leur dessein. Se parfumer est un des moyens de se sentir exister en ressentant par ses sens l’émotionnel qui en jaillit : un “apaisant” rafraîchissement de bien-être

Olga et ma formation en OSTMR que je suis ne peux que nous conforter dans ce besoin, ce sens de la vie merci.

Geneviève : Le parfum, c’est comme une seconde peau  Essentiel pour mon bien être, pour les autres, c’est mon rituel . Ne pas se laisser aller  indispensable pour l’estime de soi donc continuer à se parfumer, s’habiller, se maquiller pour ne pas déprimer

Isabelle L : L’étincelle olfactive pour démarrer la journée. Un ravissement pour l’esprit.

Rim : Senteur de jasmin pour l’évasion en fermant les yeux, senteur de muguet pour le souvenir de ma grand-mère, senteur d’eau de fleur d’oranger pour un plongeon dans la patisserie de mon autre grand-mère

Emmanuel : « Sentir bon et se sentir bien » : Clarins n’est pas spontanément un nom que l’on associe au parfum. Pour autant, l’Eau dynamisante est la touche parfumée avec laquelle commencent, dans un élan d’optimisme, mes journées. J’en aime la simplicité, la fraîcheur, la vitalité. Un plaisir auquel il me serait très difficile de renoncer.

Alice : J’ai redécouvert le plaisir de la Cologne qui apporte un côté nature

Erika : Pour garder un bon moral!

Geneviève : Le parfum, c’est comme une seconde peau. Essentiel pour mon bien être, pour les autres, c’est mon rituel . Ne pas se laisser aller  indispensable pour l’estime de soi donc continuer à se parfumer, s’habiller, se maquiller pour ne pas déprimer 🌹

Nadia : Un rituel essentiel ! Shalimar for ever pour moi.

Isabelle : L’étincelle olfactive pour démarrer la journée. Un ravissement pour l’esprit

Philippe : Une source d’inspiration indispensable à la vie, pour ne jamais se laisser-aller.

Virginie : Pour se faire plaisir.

Valérie : Olga Alexandre et sa formation en OSTMR que je suis ne peut que nous conforter dans ce besoin, ce sens de la vie merci

Philippe : Terre d’Hermès