The Conversation.Com – septembre 2019

A-t-on réellement réussi à reconstituer le parfum de la célèbre reine d’Égypte, comme le laissent entendre deux archéologues américains ?

On a souvent discuté de la longueur du nez de Cléopâtre, de la manière dont elle s’est donné la mort (avec ou sans serpent), ou encore, plus récemment, des « sextoys » dont elle aurait pu faire un usage plus ou moins vorace.

” Durant l’été 2019, on aura surtout débattu au sujet des senteurs de la reine, grâce à deux archéologues américains, Robert Littman et Jay Silverstein, de l’Université de Hawaï, qui disent avoir recréé le parfum qu’aurait pu porter la fameuse souveraine.

L’annonce dans les médias a immédiatement connu un certain succès car elle entre en résonance avec certains fantasmes étroitement liés à l’ancienne reine d’Égypte et déjà bien exploités par le cinéma : pensez aux bains luxueux de Monica Bellucci ou d’Elizabeth Taylor.

La suite ici :

http://theconversation.com/le-parfum-de-cleopatre-etait-il-vraiment-envoutant-122771