« Première matière » est un beau livre aux allures d’herbier olfactif. Il réunit une palette artistique, issue de la photo, de l’illustration, des arts graphiques, de la littérature ou de la musique. Le résultat est surprenant. 

22 artistes (peintres, poètes, graphistes, photographes…) ont reçu deux fioles contenant chacune une odeur : seule la fragrance la plus prégnante et inspirante devait être retenue pour créer une oeuvre, reflet de l’émotion provoquée chez eux, portés par leur intuition et leur inspiration. « À travers la sublimation de leurs sensations, ces artistes nous ont ouvert la porte de leur mémoire la plus intime, de leur sensibilité la plus raffinée : le protocole fonctionnait ! » se sont alors réjouis les auteurs de cette idée.

Ces expériences aussi déroutantes qu’enrichissantes sont racontées dans cet ouvrage à la couverture cartonnée et aux pages de papier au grain brut et légers calques. Illustré par Lucas Boirat, préfacé par Ange Zola, professeur de matières premières à l’ISIPCA et postfacé par Alexandra Carlin, parfumeur, le livre veut raconter cette entrevue entre l’odorat et la création ; il propose aussi une plongée dans l’univers souvent mal connu de la parfumerie. A commencer par les mots accolés aux odeurs, déposés ici avec soin et précision. Au détour des pages, des noms familiers envahissent nos sens : l’iris, le pamplemousse, le patchouli, et d’autres encore, aussi mystérieux qu’intrigants, tels que le CIS-3-hexenol, ou encore le magnolan.

Au delà du beau-livre d’art, Première Matière est un authentique herbier olfactif.  A l’origine de ce projet, Martin Jaccard, évaluateur chez Symrise (en photo ici)  et son blog le Journal d’un Anosmique – journaldunanosmique.com – dont l’ambition est de « tisser des liens entre la parfumerie et l’art, avec le souci de matérialiser les odeurs pour celui qui ne les sentirait pas ». A ses côtés, Sophie Doléans, graphiste, Marie Jaccard, directrice artistique et Lola Nicolle, rédactrice. Leur souhait : «  faire découvrir et comprendre l’utilisation des matières premières. Nous voulons montrer leurs différentes facettes car notre démarche est également pédagogique » précise Martin.

Résultat : un “herbier graphique” très original,  où parfumerie et création contemporaine se répondent dans des effluves inattendus.
En vente à 34 € sur le site journaldunanosmique.com

Les artistes : Allisun & Pierre Tutard (installation) / Lucas Boirat (illustration) / Olivier Brunhes (littérature) / Thierry Chassagnac (sculpture) / Pia Chevalier (design d’objet) / Quentin Convert (photographie) / Hélène Deguen (pâtisserie) / Irène Dulac (dessin) / Aurore Émaille (installation) / Jérôme Escafre & Alexander Lopez (photographie et stylisme) / Mélie Giusiano (art graphique) / Pierre Gris (dessin) / Gabrielle Lajoie-Bergeron (peinture) / Cindy Lo (installation) / Eddy Maaroufi (littérature) / Marco Moustache (musique) / Lola Nicolle (poésie) / Lucile Piketty (peinture) / Alexandre Mira & Laura Quidal (art graphique) / Hermine Robinet (dessin) / Benjamin Rossi & Désirée Thevenin (art graphique) / Flore Tricon (littérature) / Paul Rey (dessin)